Plongeurs de l’AIN

Lagune de Thau 2023, 5 nouveaux plongeurs biologistes...

jeudi 1er juin 2023 par Sylvie

Le week-end avait commencé douloureusement pour ceux qui n’ont pas eu la chance de partir « Thau » : d’interminables bouchons ayant ralenti notre arrivée au Domaine du Lazaret, la vue sur mer n’a été découverte qu’au petit matin pour quelques uns d’entre nous. Heureusement le week-end de validation pratique de la promotion de biologistes de l’Ain 2023 s’est déroulé sous un grand soleil et dans quelques mètres de fond à la recherche de la faune ayant élu domicile dans l’étang de Thau. Cinq heures autour du ponton, en trois plongées, pour bien prendre le temps d’observer, de découvrir et de partager les trouvailles étonnantes.

Cette année les ascidies étaient à l’honneur, solitaires, coloniales ou sociales, il y en avait pour tous les photographes ! Les hippocampes et les syngnathes ont joué à cache cache mais de nombreuses palanquées ont eu le loisir de leur tirer le portrait ou de les observer dans leur milieu. Les biologistes en herbe (ou en zostères) ont vu défiler les crustacés occupés à se nourrir pendant la plongée de nuit : araignées, crabes, crevettes de toutes les tailles et de toutes les couleurs, anilocre en pleine eau et même un individu mystère qui a élu domicile sur le l’appareil photo d’une formatrice ! Bien lui en a pris, il sera la star de la photo mystère de Doris. Les plongeurs ont essayé de ne pas réveillé les daurades assoupies au pied des piliers, ou les crénilabres bien à l’abri dans leur nid ! Lors de la dernière plongée, les yeux désormais aguerris de nos biologistes ont débusqué bon nombre de limaces (Hervias, Doris de Villefranche et Doris marbrés en force, Polycère de Hedgpeth et à quatre lignes, Doris Verruqueuses ou Facelines voisines plus discrets mais non moins présents), qu’il fallait chercher à côté des pontes, elles aussi diverses, variées et photogéniques.

Point trop de temps en salle pour ce week-end où la mise en pratique des connaissances, le partage et le plaisir étaient les objectifs majeurs ! Les deux bilans photos ont néanmoins permis de lever certaines interrogations (mais il en reste, le travail de recherche attend quelques uns d’entre nous) et de déjouer les pièges que nous tendent les vers plats à papilles, les balanes, les botryles étoilés et les petits phoronidiens quand il s’agit de les associer à des familles.

Les troupes ont pu reprendre des forces (les briefings et débriefings sur le bateau, ça donne soif ! ) grâce à la délicieuse brasucade préparée par Laurent Pons au retour d’une plongée, au buffet savoureux et varié du Lazaret et aux mets partagés avant de reprendre la route, pour un retour bien plus serein et rapide que l’allée.

Et les diplômés ? Maxime , nouveau MF1 du CASA, a pu s’initier à la plongée bio et développer ses talents de photographe, toujours bienvenus pour les bilans photos et identifier les espèces ! Karine et Frédéric du CASA ont brillamment validé leur PB1, faisant preuve de curiosité et d’une belle cohésion de palanquée puisque le binôme ne s’est presque pas quitté du week-end ! Enfin, Aurélien et Jean-Philippe du CODEP74 ont bien révisé les critères exclusifs des familles (les formateurs sont sans pitié !) et partagé leurs connaissances, sous l’eau comme sur le bateau, avec les PB1 pour valider leur diplôme de PB2 : peut-être deviendront-ils à leur tour des formateurs exigeants ?

Il me reste à remercier tous les participants, plus motivés les uns que les autres, Pons Plongée pour l’accueil chaleureux et la souplesse accordée aux plongeurs biologiques qui planifient des plongées longues pour observer toujours plus, ainsi qu’à l’équipe de formateurs ayant accompagné ce week-end : Brigitte Fournier du CODEP69, et Sylvie Boully et Mathias Bayon du CODEP01 qui savent passionner les jeunes biologistes avec force anecdotes.

Et vous ? Si l’aventure vous tente, suivez les activités de la CDBES01 sur Facebook ou ici même, pour d’ores et déjà vous inscrire à la formation PB1, PB2 ou FB1 de la saison 2024.

Prochain rendez-vous ? De l’eau douce à Nantua le 2 juillet 2023 pour de nouvelles validations ou tout simplement pour découvrir ce qui se cache dans nos lacs (promis, il n’y a pas que des perches !)

"Ah, c’était bien, Thau ! (Heureusement, le rendez-vous est pris pour l’année prochaine, les 1er et 2 juin 2024).

Elise Desprez-Pochon
Organisatrice
pour la CDEBS01


Portfolio

Accueil | Contact | Plan du site| Infos site | | | Statistiques du site | Visiteurs : 57 / 357307

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Biologie & Environnement   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 4.0.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 3