Plongeurs de l’AIN

« A VOS PALMES, PRÊT, SANTE ... » 4 encadrants Sport Santé au CODEP01

mardi 19 avril 2022 par Sylvie

Du 25 au 27 février 2022 s’est tenu à Lyon le 1er Stage National de la FFESSM sous l’égide de son Président, le Dr Frédéric Di Miglio, pour former des encadrants en Sport Santé.
Seuls, 2 stages de ce type avaient été organisés auparavant en région Sud.
71 stagiaires Moniteurs ou Entraineurs 1er degré au moins ont été sélectionnés, sur plus d’une centaine de demandes. Ils ont ainsi bénéficié de cette formation intensive leur permettant d’accéder au diplôme fédéral « d’encadrant Sport Santé » en vue de contribuer au bien être (Niveau 1) et à la santé (Niveau 2) du pratiquant d’activités subaquatiques.

Enjeu de santé publique ,
Améliorer l’état de santé de la population en favorisant l’activité́ physique et sportive de chacun, au quotidien, avec ou sans pathologie, à tous les moments de la vie en luttant contre l’accroissement de la sédentarité, l’inactivité physique et les maladies chroniques qui y sont associées, est devenu une priorité des politiques publiques d’état et institutions territoriales.

Faire évoluer les représentations des activités subaquatiques : d’une activité « à risques » à une activité « de bien être & bienfaits »
Même si les sports subaquatiques se pratiquent dans un environnement spécifique, de récentes études ( Dr Mathieu COULANGE ) attestent que ces activités physiques et sportives bien encadrées et bien « adaptées », amènent un bien-être indéniable ainsi que de réels bienfaits. Le “full mindness” (pleine conscience) induit par notre ventilation sous l’eau est reconnu comme un excellent outil anti-stress aux bénéfices remarquables sur l’ensemble de notre organisme. .

Niveau 1 : Sport bien être « Palmer vers son bien être »
Il s’agit d’encourager la pratique d’une activité́ physique et sportive à tous les âges de la vie, de manière régulière, durable et adaptée, et lutter contre les comportements sédentaires dans la vie quotidienne. C’est un programme passerelle pour une population cible ayant des facteurs de risque (sédentarité, surpoids, tabagisme, addictions, HTA légère). Peut s’y inclure un public senior avec effets du vieillissement et des patients éloignés des pratiques sportives.
Toutes les disciplines subaquatiques sont concernées et les cadres formés pour répondre à ce type de demande.
En mettant l’accent sur les aspects de plaisir, de jeu, de maintien en forme et de pratiques « douces et adaptées » , chacun pourra palmer vers son bien être.

Niveau 2 : Sport Santé « Palmer vers sa santé »
Depuis la loi du 30 décembre 2016, le Sport sur Ordonnance a fait son entrée dans les cabinets médicaux ... et bientôt dans nos clubs fédéraux !

L’inscription des activités subaquatiques au Médicosport-Santé dans le Vidal (dictionnaire médical) constitue une aide à la prescription des Activités Physiques Adaptées (APA) par les médecins ( validation au JO du 28 février 2021 du module de formation des activités subaquatiques en sport sur ordonnance par le ministère des Sports et ministère de la Santé).

Les bénéfices apportés par la plongée, l’apnée, la nage avec palme, la randonnée subaquatique, le fit palmes y sont largement décrits pour permettre aux personnes souffrant d’hypertension, obésité, arthrose, cancers, douleurs chroniques, stress post traumatiques, maladies mentales, neurodégénératives, cardio-vasculaires, de préserver voire améliorer leur capital santé.

C’est dans le cadre d’ une « pratique régulière, adaptée, sécurisée et progressive » que ces « pratiquants sur ordonnance » peuvent améliorer leurs performances cardio-ventilatoires et physiques, réduire leur stress et angoisse, maintenir leur lien social, restaurer leur estime de soi, améliorer leurs capacités proprioceptives et cognitives (concentration, attention, prises de décision)…
En cohérence avec la prescription médicale, les motivations et capacités du pratiquant APA, l’encadrant en Sport Santé sera amené à concevoir, planifier, mettre en œuvre et évaluer un programme visant à réduire les limitations fonctionnelles.

“Les activités subaquatiques mieux qu’un médicament !”

Renforcée dernièrement dans la loi du 2 mars 2022 visant à démocratiser le Sport en France, le Sport Santé en plein essor a été mis en œuvre avant nous par de nombreuses fédérations sportives .

S’il fallait louer les bénéfices de son développement pour nos clubs fédéraux, quelques arguments peuvent être avancés : augmentation du nombre de licenciés, inscription du club au réseau ARS & Maison Sport Santé, aides financières des communes & ANS, projet de développement de créneaux piscines, renouvellement et motivation des bénévoles, adhésion à des valeurs citoyennes et contribution RSO (Responsabilité Sociétale des Organisations)

Pour l’heure, félicitations à Patricia et Gilberto du SEVHO ainsi qu’à Sylvie et Alain du CLIP pour leur réussite aux QUIZ et étude de cas (examen de fin de formation) nécessaire à l’obtention de ce diplôme .

Remerciements chaleureux à l’équipe de formation fédérale nationale et régionale et mention toute particulière à notre président, le Dr Frédéric Di Miglio, animateur responsable de cette session et à Catherine Burtheret, responsable de la logistique .

Encore merci pour leur écoute , dynamisme et enthousiasme.

Evoluons vers plus de bien être et de Santé dans la pratique nos activités subaquatiques fédérales !

Sylvie
Po les encadrants« Sports Santé »


Accueil | Contact | Plan du site| Infos site | | | Statistiques du site | Visiteurs : 46 / 299618

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Biologie & Environnement   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 4